Vêtement en Crète antique

En Crète antique il existe plusieurs catégories de vêtements. Il est possible de les classer, selon leur coupe, leur couleur et le rôle social de la personne qui les porte.

Pagne, peaux et autres matériaux

Certains vêtements portés en Crète ont conservé une relative filiation avec les tenues basiques en peaux portées dans les temps préhistoriques. Il s’agit surtout des tenues portées par le clergé composé de prêtres des deux sexes.

La laine et le lin furent sont rentrés dans les textiles permettant de fabriquer les tenues portées en Crète. Cette évolution a été rendue possible grâce à deux techniques très modernes à l’époque : le filage et le tissage. Les deux étaient faites dans des domiciles privés.

En revanche, la teinture nécessitait un savoir-faire plus important en termes de fabrication des pigments et de mélanges des couleurs. Elle a fait l’objet d’organisation en corporation spécialisées. Ces regroupements ont permis de produire les quatre couleurs fondamentales (des nuances de pourpre) qu’ont eu les vêtements de cette civilisation.

Vêtement masculin

Le pagne porté en Crète fut quasiment le seul costume masculin. Son aspect et sa coupe sont différents du shenti égyptien.

Le pagne Crétois a parfois une jupe courte, d’autres fois un tablier à extrémité pointue. Cette terminaison est souvent semblable à un pelage d’animal.

Le vêtement Crétois compote aussi une pièce de tissu passant entre les jambes. Elle est fixée à la taille par une ceinture munie d’ornements métalliques.

Ce vêtement masculin est mis autant par les hommes de la population ordinaire que par la bourgeoisie et la noblesse.

Ce vêtement masculin porté en Crète est légèrement modifié lorsqu’il est porté en Grèce continentale. Il prend alors la forme d’une espèce de caleçon dont les parties sont fixées par couture.

Dans cette configuration « continentale » du vêtement Crétois, l’avant de l’habit masculin (porté torse nu) avait la forme d’un triangle. Il laissait une importante liberté aux cuisses.

Ce vêtement existait aussi dans une déclinaison longue. Cette dernière avait pour but de mieux se couvrir en cas d’intempéries.

Vêtement féminin

Jusqu’aux alentours des années -1750, hommes et femmes de Crète ont porté le même type de pagne. Les dames le rallongèrent juste un peu plus que les hommes. Ce style vestimentaire est présent dans de nombreux bassins humains pendant le néolithique. Après -1750, le vêtement féminin devient plus complexe en se différenciant du vêtement masculin.

Désormais, les dames mettent une jupe allongée, relativement riche en décorations. Une pièce de tissu dont la forme rappelle le corsage apparaît sur le haut du corps. Le vêtement féminin crétois est complété par une ceinture, un manteau de longueur variable, un chapeau. Cette évolution vestimentaire fait de cette tenue, la première véritablement cousue dans l’histoire de humanité.

Cette évolution a une motivation esthétique, mais est aussi la conséquence d’une relative complication du vêtement féminin. Vu qu’il disposait d’un corsage indépendant la jupe. L’ensemble étant muni de nombreuses pièces de tissus volantes, il urgeait de coudre l’ensemble pour en faciliter le port et diminuer les contraintes des personnes portant ces vêtements.

Les vêtements des femmes Crétoises sont majoritairement bleus et pourpre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *