Le vêtement dans l’Égypte antique

Le costume dans l’Égypte antique est parfois unisexe. Il s’agit notamment de la tunique et de la robe. Le plus souvent, les hommes portent un pagne : le chendjit qui est une espèce de bande de tissu mise autour des reins. Elle est fixée à la taille par une ceinture. L’étape suivante de l’évolution du vêtement masculin dans cette civilisation sera l’apparition de la tunique légère. C’est une chemisette à manches mise avec un bas semblable à un jupon plissé.

Le vêtement féminin : c’est un haïk, de la mousseline fine. De nombreux types d’enroulement existent. Ces derniers donnent l’impression qu’il s’agit de vêtements différents.

Robes et costumes royaux dans l’Égypte antique

En Égypte antique, les robes ajustées, font partie des vêtements les plus portés. Ces robes sont parfois tenues sur les épaules par des bretelles. D’autres fois, s’il y a une largeur de tissu conséquente, ces robes sont enroulées. Ainsi, elles préservent une grande liberté de mouvement. Il existe également des robes étroites, adhérant à la peau. Elles se déclinent en plusieurs modèles.

  • Pour les plus pauvres : sarrau en toile unie blanche.
  • Pour les classes aisées : fourreau commençant sous la poitrine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *